Les toilettes sèches font l’objet de nombreuses discussions. Alors que les écolos sont nombreux à tester leur utilisation et à les préconiser, les adeptes des toilettes classiques restent encore sceptiques pour la plupart. Les toilettes sèches, considérées comme étant un dispositif sanitaire à part entière, sont constituées d’une cuve et d’un bac où seront stockés les déchets. Parfois, le bac est troqué contre un seau. L’utilisation de toilettes sèches est relativement simple, à condition de bien en comprendre le concept.

Pourquoi utiliser des toilettes sèches ?

L’utilisation des toilettes sèches répond avant tout à un besoin écologique. Contrairement aux modèles classiques, leur usage réduit la consommation d’eau. Leur fonctionnement permet également de transformer et de valoriser les fèces, les urines et les litières pour en faire des éléments essentiels à la fertilisation de la terre.

Les toilettes sèches présentent aussi un avantage pratique pour les foyers. Comme elles n’utilisent pas un système de traitement par l’eau, vous pouvez réduire les frais en termes d’installation. Même chose pour votre facture d’eau. Précisons néanmoins que l’installation d’un tel dispositif doit respecter les normes en vigueur imposées par votre communauté.

En plus d’être un procédé intéressant pour le respect de l’environnement, les toilettes sèches constituent également un investissement rentable sur le moyen et le long terme.

Les consignes d’utilisation

L’utilisation de toilettes sèches, est très simple à condition de respecter certaines règles. En effet, vous pouvez choisir entre une utilisation en intérieur et une utilisation en extérieur. Dans un cas comme dans l’autre, il faut veiller à ce que les déchets soient régulièrement vidés vers le bac de compostage. Cela facilite le traitement des déchets sur le long terme.

L’installation de toilettes sèches peut être confiée à un professionnel. De nombreux modèles de cuve sont d’ailleurs disponibles sur le commerce. Donc, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est choisir la litière qui sera disposée dans un bac à vider. La contenance de cette litière varie en fonction des besoins de chacun.

Traiter les déchets par compostage

L’utilisation de toilettes sèches vous permet de faire du compostage. Les réglementations imposent cette démarche non seulement pour vous aider dans le traitement des déchets accumulés, mais aussi et surtout pour compléter la tendance écologique.

Le compostage réalisé par vous-même. Si vous disposez d’un espace vert ou que vous cultivez une passion pour le jardinage, l’engrais qui en ressort sera votre meilleur allié, d’autant que le compostage favorise la fertilisation du sol tout en augmentant sa qualité minérale.

Il existe aujourd’hui différentes techniques de compostage des déchets de toilettes sèches. Toutefois, pour ne pas gêner votre entourage et veiller à l’esthétique de vos espaces extérieurs, on vous recommande le processus classique.

Les toilettes sèches, un premier geste vers l’écologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *